Evaluer le rôle de la maison-mère en cas de défaillance de ses partenaires commerciaux

Evaluer le rôle de la maison-mère en cas de défaillance de ses partenaires commerciaux

Le groupe

Le groupe est spécialisé dans la conception de composites à haute performance, notamment pour l’industrie aéronautique et spatiale.

Problématiques et objectifs du groupe

  • Evaluer l’existence des zones de risques de défaillance de ses clients, filiales de grands groupes, afin de sécuriser les encours et d’adapter les politiques crédits et les conditions de paiement.
  • Vérifier que la maison-mère assumera les dettes de sa filiale en cas de défaillance.

Les solutions mises en place par URIOS – BEIC

Depuis 2003, avant toute négociation commerciale, le groupe commandait à URIOS-BEIC des études afin de vérifier la solvabilité et la pérennité de leurs partenaires.

Pour se protéger au maximum en cas de défaillance et pour sécuriser les encours importants se comptant en centaines de milliers d’euros, le groupe a souhaité aller plus loin dans l’analyse. Pour chaque client faisant partie d’un groupe, il a été demandé aux experts d’URIOS-BEIC d’évaluer le soutien financier potentiel de la maison-mère en cas de difficultés de trésorerie.

Les experts d’URIOS-BEIC ont alors mené des études de groupe et ont recherché les informations suivantes :

  • L’activité, les effectifs et l’organisation du groupe
  • L’organigramme juridique, filiales
  • Les actionnaires
  • Les hommes clés
  • La trésorerie du groupe
  • La solidité financière via l’analyse des comptes annuels sociaux et/ou consolidés (si disponibles), à défaut estimations chiffrées
  • Les chiffres et faits marquants de l’année N-1
  • Les perspectives pour l’année N ou N+1.

Les experts ont, par ailleurs, analysé en profondeur la situation de la filiale dans le groupe : est-elle dans le cœur de métier du groupe ? Est-elle un vecteur d’innovation ? D’image ? Les stratégies commerciales sont-elles liées ? Plus une filiale revêt un caractère stratégique pour le groupe, plus le soutien de la maison-mère sera présumé important. URIOS-BEIC étudie également l’historique du groupe et identifie des cas d’école : quel est le comportement habituel de la maison-mère dans ce type de situation ?

Résultats

  • Une meilleure connaissance des capacités financières de son partenaire.
  • L’adaptation de la politique crédit : les limites de crédit, les conditions de paiement.
  • L’évaluation du besoin ou non de sécurisation complémentaire.

Nous serions ravis de vous aider aussi !