Santé financière entreprise
Renseignement Financier 3

Pourquoi analyser la santé financière d’une entreprise ?

L’information financière est la clé pour connaître la solvabilité d’une entreprise avec laquelle on souhaite établir un partenariat commercial. Un certain nombre d’indicateurs de pérennité doivent être pris en considération pour évaluer la santé financière d’une société.

Comment vérifier la santé financière d’une entreprise ?

Pour qu’une société accorde sa confiance à une autre entreprise en vue d’établir une relation commerciale saine entre client et fournisseur, le client potentiel doit montrer patte blanche et faire preuve d’autonomie financière. Mais bien souvent, les données économiques sont complexes à analyser, floues, voire camouflées en conformité avec la loi de confidentialité des comptes.

Difficile, dans ces conditions, d’estimer la rentabilité financière de son  partenaire, ce qui intensifie le risque d’impayé ou de retard de paiement si l’on prend une mauvaise décision. Parfois, un groupe dont l’apparente rentabilité financière en fait un partenaire a priori pérenne, se révèle peu rentable au long terme. Différents indicateurs doivent permettre de tirer des conclusions fiables de la santé financière et la solvabilité d’une entreprise, voici quelques exemples :

  • Le chiffre d’affaires : un facteur évident, puisque lorsqu’il croît, la santé financière de la société est manifestement bonne. Cela signifie en effet qu’elle parvient à gagner des marchés, mais peut aussi signaler une augmentation des charges et de l’endettement. Il ne peut donc pas s’agir du seul indicateur à prendre en compte.
  • Les bénéfices : lorsque le bénéfice est croissant, la société gagne de l’argent et profite donc de comptes sains. Si les bénéfices augmentent avec le chiffre d’affaires, cela signifie que l’entreprise génère des liquidités et fait des efforts pour réduire ses charges.
  • La rentabilité : elle diminue dans le cas où l’augmentation du chiffre d’affaires est plus rapide que l’augmentation des bénéfices.
  • La capacité d’autofinancement (CAF) : elle est la trésorerie potentielle dégagée par l’exploitation de l’entreprise prise au sens large. LA CAF permet de calculer la capacité de remboursement de l’endettement. Plus le délai est long, plus les liquidités sont insuffisantes.
  • Le rapport entre frais financiers et chiffre d’affaires : lorsque le rapport entre le poids du remboursement de la dette et le chiffre d’affaires est élevé, l’activité est trop impactée par la dette. Les organismes de prêt peuvent être plus frileux à fournir de nouvelles sources de financement.

En quoi consiste notre solution d’étude de solvabilité ?

L’étude de solvabilité a pour objectif d’évaluer la fiabilité et la pérennité de vos partenaires commerciaux, qu’il s’agisse de vos fournisseurs ou de vos clients situés en France ou à l’étranger. Elle vise à définir une limite de crédit ou une limite d’acompte, et vous permet d’anticiper le risque d’impayé ou de retard de paiement de vos clients.

Dans cette étude, un certain nombre d’éléments sont mis à votre disposition : de l’identité de l’entreprise à sa situation financière, en passant par son actionnariat, les informations économiques ou les défauts de paiement.

Dans le cas particulier des fournisseurs, nous vérifions pour vous la taille et la localisation du marché, ainsi que leurs concurrents. Vous disposez également d’une visibilité sur leurs moyens de production et la qualité des produits, ainsi que leur niveau de conformité avec les réglementations en vigueur.

Notre force est d’aller plus loin que les simples algorithmes des bases de données et de vérifier, confronter les données afin de nous forger une opinion sur la solvabilité en temps réel. Pour cela, l’expert procède à un croisement de  sources variées validées au travers d’interviews des différentes parties prenantes : la société concernée, ses fournisseurs dans le cas d’une étude client, ou avec les clients dans le cas d’une étude fournisseur, ses partenaires financiers, les administrateurs judiciaires le cas échéant.

Une fois le rapport de solvabilité livré, il vous est possible d’échanger avec l’expert URIOS-BEIC qui a réalisé l’étude.